Sculpture
lieux : ERGONE, rue Vanderstichelen, n°40
weblinks : http://benalo.net  
http://ergone.be

Au départ d’un matériaux parmi les moins docile, rigoureusement rectiligne, minéral et industriel : l’acier, Benoît Polvêche transforme la matière en une flore et bestiaire de pure invention, combinant les phylums et créant de nouvelles espèces, comme pour, paradoxalement, proposer à la nature mise en danger par l’activité de l’homme de nouvelles mutation du règne vivant et lui offrir une résistance par le détournement même du produit sidérurgique.


La technique de transformation ne passera pas par le modelage et le moule mais dans un travail direct du métal par la forge, la découpe, la taille et la soudure, pour créer des pièces uniques dont l’élégances et le fantastique n’est pas sans rappeler l’Art Nouveau.
Quand il ne crée pas ses sculptures, Benoit collabore aux décors de l’opéra de la Monnaie, crée des accessoires pour le cinema ou participe à la fabrication de marionnettes comme pour le film « Ma vie de Courgette » ou « The Iles of Dogs ».